Le discours du Cal Vingt-Trois à la CEF

Publié le par Maximilien Bernard

Morceaux choisis :

1. Sur la pédophilie
"Nous sommes confrontés à un problème qui concerne toute notre société, et pas seulement l’Église. Nous aurions été intéressés de voir d’autres institutions faire un travail équivalent au nôtre."

2. Sur les signes positifs de l'Eglise en France
"Nous sommes émerveillés par les signes de renouveau que manifestent les catéchumènes et les «recommençants». Nous sommes aussi interrogés par de nouvelles façons de vivre la foi qui se développent dans les nouvelles générations, et les communautés." (Y compris de la façon de vivre de la forme extraordinaire du rite romain ?)

3. Sur les difficultés de l'Eglise qui est en France
"les signes de la présence chrétienne dans la société s’estompent, la transmission vers les plus jeunes générations paraît fragile ; nous ne voyons pas bien comment les communautés chrétiennes assumeront d’ici quelques années les charges de leur animation. La baisse du nombre des prêtres rend de plus en plus aléatoire la possibilité de tenir un dispositif ancien, tel que nous l’avons connu."

4. Sur le sacerdoce
"L’année sacerdotale nous a réveillés. Non seulement nous avons continué à appeler des hommes au sacerdoce, mais nous avons aussi osé reprendre plus clairement la parole au sujet du ministère des prêtres."

Commenter cet article