L'intervention d'un imam dans une église à Agen annulée

Publié le par Maximilien Bernard

L'initiative parisienne du cardinal Vingt-Trois fait des émules en province. Jeudi 8 avril, en pleine semaine pascale, à 20h30, Tarek Oubrou, imâm de Bordeaux, devait donner une conférence "L'Islam et la république laïque", sur le thème de son livre "Profession imâm" à la chapelle du Martrou à Agen. Cette chapelle dépend de la paroisse Ste Foy d'Agen, dont le curé est l'abbé Nicolas Richer, lequel dépend de Mgr Hubert Herbreteau.

On ne sait pas si un prêtre ira prochainement prêcher le christianisme dans une mosquée d'Agen, mais ce qui est certain, c'est que Tareq Oubrou, membre de l’Union des Organisations Islamique de France, s'est converti grâce à la personnalité d’Hassan al-Bannâ, antisémite égyptien reconnu, dont le mouvement est interdit dans de nombreux pays musulmans pour « terrorisme ». Pour Leïla Babès, professeur en sociologie des religions, auteur d’un ouvrage d’entretiens plutôt musclés avec lui, «le recteur de la mosquée de Bordeaux est un fondamentaliste».

 

Cette conférence, prévue de longue date, a été annulée le 31 mars. A en croire le diocèse, elle est «reportée pour indisponibilité des lieux». Ce que confirme le libraire agenais de La Sainte Famille, co-organisateur de cette manifestation, selon qui «le lieu connaît des problèmes récurrents d’humidité et de plancher». Sauf qu'un abbé a fait une conférence il y a peu.

 

Mais il semble que l'annulation est due à la pression. Des catholiques (ceux qui sont hors de l'Eglise comme dit Mgr Beau) ? Des maurrassiens ? Non : les identitaires. Selon Christophe Pacotte, coordinateur du Bloc identitaire en Aquitaine, le diocèse aurait reculé sous la pression exercée, depuis une semaine, par le Bloc identitaire. «Selon nos informations, explique Christophe Pacotte, c’est Tareq Oubrou lui-même, en liaison avec l’évêché, qui a préféré annuler cette conférence, car il savait que nous serions présents. Et comme nous avions mis la pression sur l’évêché, la décision n’a pas été longue à prendre

 

Pour l'anecdote, le frère du libraire soutenant la conférence de l'imam est l'abbé Camiade, curé de Villeneuve sur Lot ,  qui sera bientôt nommé vicaire général du diocèse d'Agen.

Publié dans Relativisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article