Roms : Mgr Brac de la Perrière pointe la responsabilité de l'UE

Publié le par Maximilien Bernard

Mgr Thierry Brac de la Perrière, évêque auxiliaire de Lyon, est interrogé dans Le Progrès de Lyon sur l'affaire des Roms. A ceux qui disent que l'Eglise n'a qu'à accueillir les Roms chez elle, il réplique :

 

"Mais l'Eglise le fait pour une part ! Actuellement, une quinzaine de familles sont hébergées dans la paroisse de Vaulx-en-Velin. Des communautés religieuses font de même. Et des chrétiens œuvrent dans des associations. Tout cela, dans la discrétion. J'avais moi-même accueilli des familles lorsque j'étais curé de paroisse."

 

Surtout, il pointe du doigt la responsabilité de l'Union européenne :

 

"Les personnes reconduites en Roumanie et Bulgarie reviendront sans doute pour la plupart en France [...]. Nous sommes dans un cercle vicieux qui génère de la souffrance. [...] sur le plan politique, le sujet est difficile : il dépasse le cadre français et doit être réfléchi au niveau européen."

 

Il est bien certain qu'en faisant entrer la Roumanie et la Bulgarie dans l'espace européen, et prochainement (en mars 2011) dans l'espace Schengen qui libéralise la circulation des personnes, le problème ne risque pas d'être résolu à coups d'expulsions médiatisées.

Publié dans Communication

Commenter cet article