Prière de Consécration du diocèse de Vannes au Sacré Cœur de Jésus

Publié le par Maximilien Bernard

 

Le 19 juin, Mgr Centène a consacré son diocèse au Sacré-Coeur de Noter-Seigneur. Pieuse démarche qui mérite une large publicité. Puisse d'autres diocèses s'en inspirer. Voici la prière de consécration lue pour l'occasion :

 

"Seigneur Jésus, Toi dont la force se manifeste dans la faiblesse,

Tu as choisi sainte Marguerite-Marie pour rappeler au monde les merveilles de Ton amour.

Ton Cœur très saint a tellement aimé les hommes

qu’Il n’a rien épargné, jusqu’à s’épuiser et se consumer,

nous laissant ainsi le modèle insurpassable de toute vie selon l’Evangile.

Aussi, notre Eglise diocésaine de Vannes se tourne vers Toi

et se consacre aujourd’hui à Ton Sacré Cœur,

animée du désir profond de T’aimer, de Te suivre et de T’annoncer sans relâche.

 

Conscient que notre diocèse, qui réalise ici la présence de l’Eglise Ton Corps,

est né de Ton Cœur transpercé sur la Croix d’où s’écoulèrent le sang et l’eau,

signes de Ta vie livrée et de notre consécration baptismale,

le Peuple chrétien du diocèse de Vannes se confie tout d’abord en Toi

pour que Tu lui donnes la grâce de demeurer toujours fidèle aux promesses de son baptême.

Que la vie de chaque baptisé offre un témoignage authentique de vie chrétienne

par une recherche inlassable de communion, de bienveillance et d’amour,

au service de la mission que Tu as confiée à Ton Eglise.

 

 

Nous Te confions tous les chrétiens qui se dépensent avec courage et générosité

dans les paroisses, les services et les mouvements de notre diocèse.

Nous Te confions les familles, qu’elles soient le lieu privilégié

où Ton amour se déploie et se communique,

le signe de l’Alliance que Tu veux conclure avec l’humanité et chacun d’entre nous.

Nous Te confions les jeunes si souvent désemparés face aux difficultés de l’existence.

Qu’ils découvrent en Toi qui es le Chemin, la Vérité et la Vie

la force du sens et la beauté de l’engagement.

Nous Te confions tous ceux qui se trouvent aux prises avec les difficultés de la vie.

Qu’ils trouvent en Toi le courage dans les épreuves et que notre engagement à leur côté

leur ouvre des horizons nouveaux en leur révélant ton dessein d’amour sur les hommes.

 

Nous Te confions, Seigneur, les religieux, les religieuses

et toutes les personnes consacrées de notre diocèse.

Que leur cœur soit toujours uni au Tien pour Te servir

dans une libre pauvreté, une chasteté joyeuse et une obéissance amoureuse.

 

Tu es venu Seigneur non pour être servi mais pour servir

et donner Ta vie en rançon pour la multitude.

Nous Te confions aujourd’hui tous nos diacres

Afin qu’en suivant l’exemple de Ton divin Cœur

Ils soient signes pour leurs frères du Christ serviteur.

Le sacerdoce, c’est l’Amour du Cœur de Jésus, affirmait le saint curé d’Ars.

Nous Te confions donc tous nos prêtres

afin que, puisant à l’amour de Ton Cœur,

ils sachent gouverner, sanctifier et enseigner le Peuple chrétien

par une authentique charité pastorale dans un esprit de vérité.

Nous Te confions également nos séminaristes,

qu’ils puissent répondre sereinement à Ton appel,

et qu’à leur suite, de nombreux jeunes choisissent de se donner entièrement à Toi

dans le sacerdoce et la vie consacrée.

 

 

Donne-nous Seigneur en abondance la Foi, l’Espérance et la Charité,

et mets en nous la force de les recevoir d’un cœur sans partage,

pour que, vivant ainsi des grâces de Ton Cœur,

nous soyons véritablement annonciateurs de Ta miséricorde et de Ton salut.

 

Donne-nous d’aimer Tes sacrements et tout particulièrement la sainte Eucharistie,

Sacrifice de Ton Corps et de Ton Sang

par lequel Ton Cœur nous a aimés jusqu’à la fin

et que Tu rends présent sur l’autel

sous les humbles apparences du Pain et du Vin consacrés.

Que l’Eucharistie soit véritablement la source et le sommet de notre vie chrétienne,

le fondement et le couronnement de toute notre action pastorale.

Apprends-nous aussi à découvrir les forces nouvelles

que Tu nous offres dans le sacrement du Pardon.

 

Seigneur Jésus, que la communion de chacun d’entre nous à Ton divin Cœur

soit la source vive de notre communion ecclésiale.

Que par notre attachement à Ta Parole et à Tes commandements,

dans une union indéfectible au Successeur de Pierre

et aux Pasteurs que Tu as choisis pour conduire Ton Eglise,

le monde nous reconnaisse comme Tes disciples

et que la mission que Tu nous confies d’annoncer l’Evangile à tous

porte de nombreux fruits.

 

 

Nous Te consacrons, Seigneur, notre projet diocésain,

assurés qu’il n’est pas le nôtre mais d’abord le Tien,

et qu’il n’a d’autre but que de T’annoncer sans relâche,

sans peur et sans honte, à temps et à contretemps.

Que nous restions toujours des sarments vivants

qui puisent toute leur force d’action

dans la communion à Ton Cœur

d’où s’écoule la sève de la Vie éternelle.

 

Que notre Eglise, Ton épouse, soit une demeure accueillante.

Qu’en accueillant et en servant Ton Cœur souffrant

nous accueillions et nous servions les plus faibles et les plus pauvres, nos maîtres,

non seulement en étant attentifs à leurs nécessités matérielles,

mais plus encore en leur offrant une vraie nourriture spirituelle,

car la plus grande pauvreté, Seigneur, c’est de ne pas Te connaître.

 

Que notre Eglise, Ton épouse, soit une maison de prière.

Tu nous as commandé, Seigneur Jésus, de prier sans cesse :

donne-nous de croire fermement en l’efficacité de nos intercessions

et d’aimer particulièrement la liturgie, don et œuvre de Ton amour,

dont la beauté nous fait déjà goûter la joie du Ciel.

Que nos supplications confiantes s’élèvent vers Ton Cœur,

que purifiées dans la fournaise de Ton amour, elles nous reviennent en abondantes grâces.

 

Que notre Eglise, Ton épouse, soit une école de vie et une école de foi.

En prenant chair par Ton Incarnation, Seigneur,

Tu nous as montré la véritable grandeur de l’homme.

Que la communion de nos Cœurs au Tien nous fasse grandir en humanité et en sainteté

pour que nous soyons les bâtisseurs de la Civilisation de l’amour

dans l’édification d’une culture de vie

qui nous apprenne à voir en chaque personne,

depuis sa conception jusqu’au terme naturel de sa vie,

un don de Ton amour et un frère à aimer.

 

Que notre Eglise, Ton épouse, docile à Ta parole :

« Je suis venu apporter un feu sur la terre et combien je voudrais qu’il soit déjà allumé ! »,

soit le reflet fidèle du rayonnement de Ton Cœur

pour annoncer à tous les hommes l’immense amour dont Tu les aimes

jusqu’au jour où, dans la gloire éternelle de la Trinité,

Dieu sera tout en tous.

 

Que la Vierge Marie dont le Cœur immaculé est parfaitement uni au Tien

dans la grâce de son Immaculée Conception et de sa Maternité Divine

intercède pour nous.

Tu nous l’as donnée pour mère au calvaire.

Elle est la première des disciples.

Elle est la première des rachetés.

Qu’elle nous conduise vers Toi et nous fasse entrer par son Cœur dans le Tien.

 

Nous Te le demandons à Toi,

qui vis et règnes avec le Père,

dans l’unité du Saint-Esprit,

maintenant et pour les siècles des siècles.

 

Amen ! "

 

Publié dans Diocèses

Commenter cet article