Mgr Vingt-Trois dénonce une campagne de dénigrement

Publié le par Maximilien Bernard

Du Cardinal André Vingt-Trois, interrogé dans Le Parisien :

 

"Face à ces crimes abominables commis par certains prêtres, un sentiment d’horreur nous saisit. Nous éprouvons tous honte et regret. Les auteurs de ces actes défigurent notre Eglise. Cela dit, il s’agit non pas d’un déferlement d’actes de pédophilie, mais d’une vague de révélations de faits commis au cours des cinquante dernières années. Si l’on exhumait tous les cas de pédophilie jugés depuis un demi-siècle en France, ça ferait un catalogue de l’horreur dans lequel les religieux sont une minorité. Rappelons qu’en France, actuellement, sur vingt mille prêtres et religieux en exercice, une trentaine sont en prison après avoir été jugés pour des agressions sexuelles, d’ailleurs pas toutes à caractère pédophile. [...]

 

Il y a une campagne de dénigrement et de calomnies qui vise à salir le pape. Or c’est le cardinal Ratzinger, alors préfet de la congrégation pour la doctrine de la foi, qui a encouragé les évêques à agir contre la pédophilie en leur demandant de systématiquement transmettre ces affaires à Rome."

Publié dans Opposition au Pape

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article