Mgr de Monléon interdit la forme extraordinaire à Meaux

Publié le par Maximilien Bernard

C'est un lecteur du Forum catholique qui nous l'apprend :

 

m-copie-3.jpg"Il n'y aura pas de Messe [selon la forme extraordinaire] à Meaux demain car aucun prêtre n'est disponible... Cet état de fait est dû à notre Évêque Mgr de Monleon. Dans un premier temps, il avait désigné la Fraternité Saint Pierre de Fontainebleau (alors que l'IBP avait fait une demande...) pour assurer une Messe dans le rite Extraordinaire le deuxième dimanche de chaque mois puis le 2ème et le 4ème. Nous eûmes le plaisir de voir l'abbé Lefèvre et l'abbé Le Coq assez régulièrement. Dans le même temps, il nomma un prêtre diocésain à la retraite, le père Lavolée, comme "superviseur" qui vint de plus en plus régulièrement (sauf quand il ne pouvait pas) et la FSSP ne fut plus qu'un bouche trou. Mgr interdit ensuite à l'abbé Le Coq de venir pour de sombres raisons, ne laissant la possibilité de venir à Meaux qu'à l'abbé Lefèvre qui étant Prieur à Fontainebleau ne pouvait pas assurer ce ministère supplémentaire. Exit donc la Fraternité Saint Pierre. L'IBP nous dépanna quelquefois quand le Père Lavollée ne pouvait être disponible. Nous eûmes la joie d'accueillir l'abbé Laguérie, le Père Mallet etc. Mais demain c'est impossible. Voila comment est appliqué généreusement le Motu Proprio Summorum Pontificum dans le diocèse de Meaux. Notre Évêque qui impose sa solution ne nous a même jamais reçu malgré des demandes de RDV notamment par l'intermédiaire du Père Lavolée."

 

L'attitude de Mgr Monléon est assez obtue. En septembre dernier, il avait interdit à des scouts d'assister à sa messe  (forme ordinaire) dans la cathédrale, sous prétexte qu'ils appartenaient à un mouvement non reconnu par la Conférence épiscopale. Leurs églises sont vides, ils n'ont plus de vocations, mais ce n'est pas encore assez. Il leur faut refuser même ceux qui veulent venir. On vit une époque formidable !

Publié dans Summorum Pontificum

Commenter cet article