Mgr de Germigny lit-il La Renaissance du Loir-et-Cher ?

Publié le par Maximilien Bernard

Dans le le diocèse de Blois, avant la dernière guerre, existait un journal hebdomadaire, La Croix du Loir et Cher, fondé en 1870. Au moment de la dernière guerre, il était dirigé par un prêtre passionné de journalisme, l'abbé Tournesac. Il saborde le journal dès 1940. En 1947 il le fait reparaître sous le titre "La Renaissance du Loir et Cher". Cet hebdomadaire a pris une bonne place, reconnu par la qualité de son contenu rédactionnel. En 1976, "La Renaissance du Loir et Cher"est repris par Le Courrier Français de Bordeaux dont il devient affilié, gardant en partie son caractère propre.

 

Dirigée par l'abbé Guy Guilgé, ensuite par une journaliste, Manuela Damon, la partie rédactionnelle départementale est aujourd'hui confiée par Bordeaux à Michel Lemay, un professeur de français, québécois d'origine, naturalisé français. En 1998, cet hebdomadaire a fêté son cinquantenaire. La Renaissance, sous titré l'hebdomadaire chrétien du département tire à 3800 exemplaires et est diffusé quasi en totalité par abonnements. L'effort rédactionnel de la Renaissance est un service qui s'inscrit dans une collaboration avec le diocèse.

 

Malheureusement, l'orthodoxie de ce journal laisse à désirer. Il y a 2 ans, le Forum catholique avait révélé que cet hebdomadaire faisait la promotion de la contraception. L'article datant du 22 août 2008, le directeur de la rédaction avait botté en touche : "textes fournis par une agence, et pendant l'été. On n'a rien vu !".

 

renaissanceLe problème c'est que ce journal a récidivé dans le numéro du 16 juillet dernier, en faisant cette fois la promotion du préservatif et du vagabondage sexuel. On y lit "délivrer des préservatifs à ceux qui n'auraient pas prévu la fin de soirée" ou encore "toujours se munir d'un préservatif pour faire face aux "imprévus". Surtout en été, une saison propice aux rencontres". Cette fois Michel Lemay (02 54 78 12 44) ne pourra pas prétexter qu'il était en vacances puisqu'il signe des articles dans ce numéro.

 

Mais au fait, que pense Mgr de Germigny du soutien de son diocèse à cet hebdomadaire ?

 

Publié dans Relativisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article