Les médias se font plaisir en salissant le Pape

Publié le par Maximilien Bernard

L'évêque de Nevers, Monseigneur Francis Deniau, évoque l'acharnement médiatique :

 

"Je pense qu'il y a un emballement médiatique lié à la concurrence entre les médias. On a mis en valeur quelque chose qui était dans un discours. C'est un manque de perspective. Mais vous savez « qui veut noyer son chien l'accuse d'avoir la rage ». Ça fait du bien de dire du mal du Pape. "

 

Publié dans Opposition au Pape

Commenter cet article