Les finances du diocèse de Cahors

Publié le par Maximilien Bernard

Mgr Norbert Turini, évêque de Cahors, a lancé, mardi, la campagne 2010 du Denier de l'église. Ces recettes issues du don des fidèles représentent 30 % des ressources.

 

Chaque prêtre perçoit 960 € par mois (492 € versés par l'évêché, 25 honoraires de messe à 16 € et un complément de traitement paroisse). Le Diocèse prend par ailleurs en charge environ 400 € de charges pour chaque prêtre.

Les Lotois sont de plus en plus généreux envers l'Eglise :

  • 2006 : 702 403 € avaient ainsi été collectés auprès de 6 510 donateurs ;
  • 2007 : 759 872 € (6 923 donateurs) ;
  • 2008 : 760 459 € (6 747 donateurs)
  • 2009 : 819 721 € (7 354 donateurs).
Cette hausse serait liée au travail de terrain opéré depuis un an et demi par l'évêque, qui se rend dans chacune des paroisses à la rencontre des fidèles mais également des élus et acteurs de la vie locale.

 

Si le Denier de l'église est la ressource la plus importante, les autres ressources sont les quêtes, des legs, quelques locations et des ventes directes. Le diocèse cherche actuellement à vendre deux biens immobiliers : le couvent de la Visitation à Saint-Céré et l'Hôtellerie des Cordeliers à Gourdon. Ils sont en vente dans des agences immobilières.

 

Pourquoi ne pas proposer le couvent à une congrégation religieuse ?

Publié dans Diocèses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article