Le site de la CEF a du retard à l'allumage

Publié le par Maximilien Bernard

Il aura fallu un mois au webmestre du site de la CEF pour évoquer le communiqué de Mgr Marc Aillet du 28 juillet dernier concernant les déclarations désastreuses du ministre de la santé Roselyne Bachelot. Il faut dire que l'évêque de Bayonne, qui ne manie pas la langue de bois, risquait de porter atteinte à la laïcité apaisée entre la CEF et les instances gouvernementales...

 

Aujourd'hui, avec la polémique autour des Roms, il n'en est plus ainsi : l'épiscopat français est officiellement fâché avec le gouvernement et la presse parle de divorce entre les catholiques et Sarkozy. Aussi, le site de la CEF peut sereinement publier le communiqué de Mgr Aillet, dont le sujet est bien plus grave que celui des expulsions, puisqu'il s'agit notamment de l'avortement "que le Concile Vatican II a dénoncé comme « un crime abominable »".

Publié dans Communication

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article