Le Séminaire diocésain rouvre ses portes à Bayonne

Publié le par Maximilien Bernard

C'est un évènement en France, où l'Eglise semble s'amenuire au point de disparaître ! Comme on le lit dans une célèbre bande dessinée bien de chez nous, "un diocèse résiste encore et toujours à l'envahisseur". On sait déjà que le séminaire de Toulon résiste plutôt bien, faisant "concurrence", par son nombre d'ordinations, à l'archidiocèse de Paris.

 

Voici maintenant que, dans le diocèse de Bayonne, Mgr Aillet lance lui aussi la reconquête. Le samedi 11 septembre 2010, le Séminaire diocésain rouvre ses portes, avec 5 jeunes en première année de premier cycle, dont 4 ont accompli l’an dernier l’année de Propédeutique. En outre 4 séminaristes seront en stage en paroisse. De nouveaux candidats pour la Propédeutique viendront grossir la maison de formation sacerdotale qui s’établira encore pour une année au presbytère de Saint-Amand de Bayonne, avant de rejoindre en septembre 2011 le couvent des capucins, en cours de restauration.

 

La Propédeutique offre à des jeunes étudiants ou professionnels qui ont un désir affirmé de devenir prêtres une année de discernement et de fondation spirituelle de leur vocation. Conformément aux indications de l’exhortation apostolique Pastores dabo vobis sur la formation des prêtres dans les circonstances actuelles, publiée par Jean Paul II en 1992, le Séminaire diocésain de Bayonne sera un lieu matériel et spirituel où les jeunes pourront faire l’expérience des Apôtres avec Jésus, à l’écart des foules.

 

Dans ce Séminaire sera pratiquée l’écoute assidue de la Parole de Dieu, la prière personnelle et communautaire (en particulier la Liturgie des Heures), la célébration de l’Eucharistie « source et sommet » de la vie de l’Eglise. L’évêque sera présent régulièrement au Séminaire. Il sera ouvert à la grande Tradition de l’Eglise, par la découverte du Concile Vatican II selon « une herméneutique de la réforme dans la continuité de l’unique sujet-Eglise » (dixit Benoît XVI en décembre 2005), en particulier par un enseignement théologique sûr et une vraie découverte du trésor de la liturgie romaine.

Publié dans Vocations

Commenter cet article