Le prêtre est célibataire comme Notre-Seigneur

Publié le par Maximilien Bernard

Extrait de l'homélie de Mgr Lebrun, évêque de Saint-Etienne, lors de la messe chrismale :

 

l-copie-3"Frères prêtres, le célibat qui est le nôtre fait partie de ce réalisme. Chaque fois que nous disons « Ceci est mon corps livré pour vous » nous le disons au nom de Jésus et nous le disons en notre nom aussi. Nous le disons en vérité et avec réalisme pour la communauté, et pour le monde. Le réalisme de l’incarnation n’est pas fait de raisonnement nécessaire ; il est fait d’amour gratuit. C’est pourquoi nous assumons le célibat non comme une règle nécessaire mais comme un appel à aimer du plus grand amour. Pourquoi Jésus était-il célibataire ? C’est cette question que nous posons quand nous nous demandons, quand la communauté voire la société nous demande : pourquoi êtes-vous célibataire ? La condition de célibataire de Jésus est le fondement suprême de notre engagement. Pourquoi Jésus était-il célibataire ? La réponse est difficilement compréhensible … sauf peut-être par les plus pauvres ; ceux précisément qui sont dans la solitude de la prison ou de la cécité ; ceux qui sont dans l’oppression et qui attendent une année de bienfaits. Notre célibat n’est vrai que s’il est signe de pauvreté et de communion avec les plus pauvres ; s’il est en même temps union à Jésus qui s’est fait pauvre et chaste."

Publié dans Vocations

Commenter cet article