Le diocèse de Belfort supprime 83 paroisses

Publié le par Maximilien Bernard

Le diocèse de Belfort-Montbéliard a réorganisé ses paroisses. En juin 2011, le diocèse comptera 37 paroisses ou ensembles paroissiaux au lieu de 120 aujourd'hui. Cette réorganisation des paroisses a évidemment été lancée pour pallier le manque de prêtres. L'abbé Michel Mourey, chancelier chargé du monde de la santé au diocèse de Belfort-Montbéliard, explique :

 

"Il s’agissait aussi de mettre en commun des moyens tout en respectant les originalités de chaque paroisse existante. Nous avons décidé de ne pas imposer un découpage administratif, mais plutôt de faire le tour de tout le monde, chercher quelles paroisses pouvaient avoir des liens. Il y a eu des choses évidentes et d’autres plus discutables."

 

Dans chaque paroisse, resteront un prêtre, des églises et surtout la possibilité de s’appuyer davantage sur les laïcs. Cette réorganisation n’est pas non plus sans poser des questions plus matérielles, comme l'indique le chancelier :

 

"En droit d’Église, une paroisse est une personne morale qui a à tenir des registres administratifs et a des obligations légales envers l’État. Là, on va changer d’échelle. À chaque début d’année, dans toute nouvelle paroisse créée, on prend un nouveau registre qu’on met en commun".

 

Mais les réorganisations ont parfois fait grincer des dents.

Publié dans Diocèses

Commenter cet article