La déchristianisation voulue par Mgr Nourrichard

Publié le par Maximilien Bernard

L'évêque d'Evreux, qui tente aujourd'hui de se séparer de l'abbé Michel, curé de Thiberville, n'en est pas à sa première exclusion :

 

- L'abbé FR J, diacre que Mgr Nourrichard a refusé d’ordonner prêtre a dû s’exiler dans un autre diocèse dans lequel il exerce désormais son ministère sacerdotal.

 

- Trois jeunes qui auraient dû intégrer les rangs des séminaristes diocésains, sont entrés dans des « séminaires internationaux »

 

- Après d’interminables négociations, l'abbé G, prêtre d’une communauté Ecclesia Dei, a pu obtenir de dire une première messe dans son diocèse d’origine d’Evreux… près d’un an après son ordination. 

 

- Le Carmel de Gravigny, un des couvents français qui avait conservé l’intégralité de la règle de sainte Thérèse, a fermé ses portes après l’expulsion manu militari de la supérieure et des dernières soeurs;

 

- A l’automne, fermeture des Sœurs de la Sagesse, après 145 ans de présence ;

 

- La communauté bénédictine de Verneuil-sur-Avre a fermé depuis plusieurs années et les bâtiments ont finalement été vendus contre la volonté initiale de la supérieure.

 

Ainsi vogue le diocèse de Mgr Nourrichard, comme un bateau ivre qui se saborde au fil des vagues.

Publié dans Diocèses

Commenter cet article