La conférence du rabbin a été perturbée à Notre-Dame

Publié le par Maximilien Bernard

Comme je l'avais annoncé, un rabbin devait prêcher (il n'y a pas d'autre mot) une conférence de Carême en la cathédrale Notre-Dame de Paris, aujourd'hui. Il ne s'agissait pas d'un dialogue entre juifs et chrétiens, ni d'un exposé fait par un rabbin dans une salle quelconque. Non, c'était une "conférence de Carême" ! De quoi scandaliser tout honnête catholique, mais pas l'archevêque...
Ainsi, alors que le cardinal André Vingt-Trois venait de terminer son mot d’introduction et que le rabbin Krygier s’approchait du micro, un homme s’est levé proposant à l’assemblée la récitation d’un chapelet « en réparation pour l'outrage ».
Interrompu quelques minutes, la retransmission de la conférence à ensuite repris, le rabbin Krygier, aux côtés du cardinal Vingt-Trois, s’exprimant depuis la sacristie de Notre-Dame tandis que les fidèles récitant leur chapelet (ils n'étaient pas armés de bate de base-ball, contrairement à ce que pourrait déclarer son Eminence...) étaient invités à sortir par le service de sécurité.

La conférence est visible sur KTO. On note, dès le début, qu'il salue l'action de Jean-Paul II et critique les récentes décisions de Benoît XVI. C'est sans doute pour remplir cette mission peu glorieuse qu'il avait été invité par le cardinal André Vingt-Trois.

La Croix retranscrit la perturbation en accusant les "responsables intégristes", à savoir, d'une part, l'abbé de Cacqueray, supérieur du district de France, d'autre part ce blog et des forums. Nicolas Senèze a écrit trop vite : il n'y a pas de "responsable intégriste" sur Perepiscopus. Pire : nous ne savons pas vraiment ce que "intégriste" signifie, sinon d'être une insulte facile sous la plume de journalistes soumis au politiquement correct.

Publié dans Relativisme

Commenter cet article