Cercles du silence : et pour les enfants avortés ?

Publié le par Maximilien Bernard

Quand on navigue sur les sites internet des diocèses de France, on s'aperçoit que bon nombre d'entre eux font la promotion des Cercles du silence, ces groupes pro-immigration (alors que la France régularise plus d'immigrés clandestins qu'elle n'en expulse). J'ai déjà eu l'occasion de l'aborder à propos du diocèse de Lourdes. On le voit aujourd'hui sur le site du diocèse de Grenoble. Et sur bien d'autres encore. On sait que nos évêques ont un peu de mal avec l'immigration, alors que l'exercice du droit d'immigration dépend des autorités politiques. Bref, ces Cercles sont parfaitement ridicules.

a-copie-11Mais ce qui est flagrant, en regard de l'activité déployée pour ces manifestations de soutien à l'illégalité, c'est le silence navrant des même sites concernant le rejet de l'enfant à naître par l'avortement. Et là il ne s'agit pas de 30 000 (et encore) reconduites à la frontière chaque année, dans des conditions somme toute acceptables, mais du massacre de 220 000 bébés, chaque année, dans le ventre de leur mère. En toute légalité et avec le remboursement de la sécurité sociale !

Où sont-ils ces cercles pour briser le silence autour de l'avortement ? Qui dénonce le massacre de ces nouveaux Saints Innocents ?

Publié dans Immigration

Commenter cet article