Avant de partir, Mgr Fruchaud célèbre Ste Anne

Publié le par Maximilien Bernard

L'évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, Mgr Fruchaud, qui a dépassé l'âge limite, présidera les célébrations en l'honneur de la mère de la Vierge Marie, les 25 et 26 juillet, à Sainte-Anne d'Auray. Il déclare :

 

"J'ai déjà présidé ce Pardon en 1993, l'année qui a suivi ma nomination en tant qu'évêque de Saint-Brieuc et Tréguier. Tous les ans, je vais à ce Pardon car c'est une tradition que les évêques de Bretagne se retrouvent au Pardon de Sainte-Anne d'Auray et au Pardon de Saint Yves, en mai.

 

Quel lien entretenez-vous avec le sanctuaire ?

 

C'est un lien très étroit. Les pardons en Bretagne sont toujours très suivis. Celui de Sainte-Anne d'Auray est l'un des plus importants, avec celui de Saint Yves. Nous avons, avec ce sanctuaire, des liens très fréquents car, sur le diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier, un grand nombre de lieux de pèlerinages sont dédiés à Sainte Anne. Pour sa fête le 26 juillet, ces lieux proposent des rencontres, des pardons, plus locaux mais toujours importants et en lien avec celui de Sainte-Anne d'Auray.

 

Quel message allez-vous transmettre aux pèlerins ?

 

« Par l'intermédiaire de Sainte Anne, mettre le Christ au centre de nos vies ». Comme Sainte Anne était la mère de la Vierge Marie qui nous a donné le Christ, dans cette filiation, il est important que nous reprenions conscience que ce qui a été donné au monde par l'intermédiaire de cette femme, c'est-à-dire le Christ, doit être le centre de nos vies. Je le traiterai de différentes façons au cours des trois homélies. Le soir du 25 juillet, j'aborderai ce thème. Le matin du 26 juillet, j'expliquerai que mettre le Christ au centre conduit à la connaissance du Royaume, et j'inviterai l'après-midi à venir puiser à la source qu'est le Christ.

 

Dans quel esprit vous préparez-vous à vivre cet événement ?

 

C'est un esprit de prière et de joie. C'est toujours heureux de pouvoir se retrouver dans ce grand lieu où des foules très nombreuses viennent, non seulement le jour du Pardon mais aussi tout au long de l'année. Je porte déjà tout ce peuple dans ma prière, dans la joie de rencontrer un peuple qui cherche Dieu. Nous apprendrons sans doute dans quelques semaines la nomination du nouvel évêque de Saint-Brieuc et Tréguier. Je vis cela - et nous vivons cela dans le diocèse - dans la paix et la sérénité. Nous confions toutes ces intentions à Sainte Anne."

Publié dans Diocèses

Commenter cet article