Aperçu du diocèse de Langres

Publié le par Maximilien Bernard

l
C’est un peu avant le milieu du IVème siècle qu’apparut pour la première fois dans l’histoire le nom d’un évêque de Langres, Saint Didier, présent au concile de Sardique en 343.


Le territoire du diocèse de Langres correspond à celui du département de la Haute-Marne. Très rural, il ne compte que deux villes entre 25 000 et 30 000 habitants, Chaumont et St-Dizier, puis Langres (9000 hab.). Les 500 communes et communes associées (souvent moins de 100 habitants) ont été regroupées depuis 1998 en 31 paroisses (contre 445). Chacune est animée par un curé et une équipe de coordination paroissiale, nommés par l'Evêque. Elles sont organisées en 10 doyennés et 3 zones correspondant à peu près aux trois arrondissements.

Le siège épiscopal demeure à Langres (photo : cathédrale St-Mammès à Langres © OTSI Pays de Langres - photo : Jean-François Feutriez), mais l'Evêque et ses services résident à Chaumont. Pour un certain nombre d'activités, le diocèse collabore de plus en plus avec le diocèse voisin de Troyes. A croire que, lors d'un prochain remaniement, le diocèse de Langres disparaitrait, aspiré par son voisin. Il faut avouer qu'il est plutôt sinistré. Pour 194 768 habitants, le diocèse compte 43 prêtres en activité. Seulement 14 ont moins de 60 ans. Il y avait encore 3 séminaristes en 2009.

Mgr Philippe Gueneley
, né le 9 novembre 1938, est depuis 2000, le 119ème évêque du diocèse de Langres. Il est membre de la commission épiscopale pour la liturgie et la pastorale sacramentelle. Il aurait tenu des propos scandaleux à l'égard de ses confrères, montrant qu'il y a une minorité manipulatrice au sein de la CEF.

Après le fameux discours du Pape aux évêques, lors de son voyage à Lourdes, Mgr Gueneley avait déclaré :

"J'ai apprécié les encouragements de mon frère dans l'épiscopat, évêque de Rome, premier parmi ses pairs, à ce que nous poursuivions notre mission surtout spirituelle pour aider les fidèles à faire de leur vie une offrande à Dieu. "

"Nous n'avons pas eu de reproche mais nous avons eu un encouragement à poursuivre notre travail".

Pourtant, dans le diocèse de Langres, aucune messe selon la forme extraordinaire n'est autorisée par Mgr Gueneley.  Seule une messe est célébrée par un prêtre  de la FSSPX dans l'ancien Couvent des Annonciades Célestes de Joinville.

Publié dans Diocèses

Commenter cet article